Le Jardin naturel

Je laisse se développer au jardin des plantes sauvages, qui sont aussi pour la plupart très attractives pour les animaux : en effet, leurs fleurs sont fréquentées par les butineurs, leurs graines nourrissent les oiseaux, et leur feuillage est consommé par une large palette d’insectes végétariens, en particulier les Coléoptères et les Chenilles. Et ces proies potentielles attirent d’innombrables prédateurs, comme par exemple les Coccinelles, dont les Pucerons représentent la nourriture favorite. Laisser une place à une fleur sauvage dans un parterre, c’est accepter d’accueillir chez soi tout un petit monde volant et grouillant. Mais c’est aussi rompre avec la tradition séculaire qui consiste à exclure la nature du jardin.

C’est au cours de promenades quotidiennes dans ces lieux de biodiversité, que je prends le temps d’observer et d’écouter l’univers des insectes, ce qui me donne ici l’occasion de vous présenter quelques prises de vue uniquement réalisées dans ces jardins qui seront l’objet d’une création future mettant sous le feu des projecteurs ce petit peuple du jardin.

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *